La piqure de rappel

Alors que je pédalais dans Paris, j’aperçois une classe de collège Porte Dauphine, qui était sur le chemin du stade. Quelque chose me dérangeait mais je n’identifiais pas quoi. Pas d’adulte ! C’est ça, il n’y avait pas de surveillance, et c’était simplement un groupe d’enfants qui marchaient ensemble insouciants. Comment se soucieraient-ils, élevés au déni de leur parents face aux horreurs que ce monde a créé? Ils vivent dans ce 16ème, cette bulle pleine petits bourgeois, qui vivent chaque problème avec une certaine distance, un désintéressement. Leur parents ne se soucient pas de leur sécurité, non par manque d’amour, mais parce qu’ils ne voient même pas qu’il y a un sujet. La pensée d’une attaque dans l’école de leurs enfants ne leur vient pas à l’esprit. Cette pensée pleine d’angoisse est passée dans la tete de chaque parent juif, en particulier ceux scolarisés en école juive.

Alors que dans ce 16ème la vie continue, pleine de couleurs et de lumières de l’été enfin arrivé, un nuage gris me suit partout. Il entoure ma pensée. Je réalise qu’après tout c’est normal, nous juifs, notre piqure de rappel date de moins de 24h. Il y a moins de 24h, ces fous nous ont rappelé, une fois de plus, que l’on peut tuer des juifs parce qu’ils sont juifs, simplement assis à une terrasse de restaurant. En tuant ces juifs, c’est chaque juif qu’ils attaquent. C’est l’identité juive qui est attaquée. Alors, tout en continuant notre vie, nos joies, nos espoirs, nous nous souvenons. Le souvenir.

Nous nous souvenons de nos morts, mais surtout de notre vitalité, de sa fragilité, de son importance, et de la nécessité de faire la différence, jour après jour. Les juifs évoluent dans des environnements hostiles depuis des siècles et doivent s’adapter, survivre, émigrer et redémarrer à zéro une fois installés depuis quelques générations. Ce sont ces piqures de rappel continues et le rapport au présent qui rendent les juifs si particuliers et si seuls à la fois; qui forcent un petit pays à développer une armée si puissante,  à faire partie des leaders en innovation, à être parmi les super-puissances malgré le manque de ressources naturelles.

Espérons que plus d’individus ouvrent les yeux et n’aient pas besoin d’être juif pour être touché par les mêmes piqures. Espérons pouvoir bientôt nous contenter des rappels passés pour évoluer et rester à la pointe, en épargnant les innocents du présent.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s